Astro-poésie

Hélice

Trou noir en profondeur d’années-lumière
Croissant aux ombres de la terre

Le corps au nuage du Verseau flotte
Spacieux nuage…
Au mystère d’une grotte

L’aura turbulente
L’évasion perçante

Hélice nous observe, en chambre ouverte
Son iris nous guette

De l’arche au poisson astral
Au large d’une coquille florale

Sa beauté en force d’altitude
Se pose au siège… des béatitudes

Dans l’enceinte de l’univers
Souffle le désir…
Le désir en chair

Du bleu piquant captive la brume d’argent
La brume d’argent s’enlise en rouge sifflant

A l’harmonie des couleurs
Les étoiles pleurent
D’émotion en cœur

Au centre, une tâche noire
Tourne la danse des mirages…
La pupille se dilate
Au cristal du nuage

Les corps glacés
Ballotés
D’ondes acoustiques
De poussière cosmique

La lumière chauffée
D’anneaux, entrelacée

Comme les amants de l’été
Amoureux…du monde entier

Vous pourriez aussi aimer...

No Comments

Leave a Reply